En route avec Jésus

 LE CALENDRIER DES « RENDEZ-VOUS »

Pour connaître les dates du cheminement EN ROUTE AVEC JÉSUS, allez à la rubrique  CALENDRIER DES PARCOURS.

Les catéchèses ont lieu à une des journées suivantes
pourvu que l’équipe compte au moins 5 jeunes.

dimanche           mardi           dimanche          mercredi
9 h 20              18 h 45              9 h 50                18 h 45
 Ste-Claire         Ste-Claire       St-François        St-François
équipe  J-1        équipe  J-3        équipe  J-5         équipe  J-8          

En 2018,  le cheminement vers la réconciliation  (rendez-vous # 4 – 5)
En 2019,  le cheminement vers l’eucharistie  (rendez-vous # 9 -10 -11-12)

Vous pouvez me rejoindre en m’écrivant à < anlanteigne@gmail.com >
André Lanteigne,
répondant du service à l’enfance pour Mercier-Est


Un cheminement vers la réconciliation et l’eucharistie

jesus01

« En route avec Jésus », à proprement parler, n’est pas un « parcours régulier ». C’est plutôt un « cheminement » qui veut permettre aux parents de bien accompagner leur enfant dans sa préparation vers son premier pardon (avant Noël 2018) et la première de ses communions  (le 12 mai 2018).

Il s’adresse d’abord aux parents parce qu’ils sont les premiers artisans de la préparation de leur enfant vers le sacrement de la réconciliation et le sacrement de l’eucharistie. Un temps important de chaque rencontre permettra aux parents de partager entre adultes, avec un animateur, pendant que leur enfant sera avec un ou une catéchète.

Il s’adresse aussi aux jeunes qui auront au moins 8 ans (au 30 septembre 2018) et qui ont vécu le parcours « Laisse-moi te raconter (livre 1) » en 2017-2018. Les jeunes participeront à six catéchèses du parcours « Laisse-moi te raconter (livre 2) » avec leur catéchète et six rendez-vous du cheminement « En route avec Jésus » avec leur parent.  Ces rencontres d’une heure favoriseront une meilleure compréhension de ces sacrements d’amour et de paix.

Les parents accompagneront ainsi leur enfant pour qu’il se prépare bien aux sacrements de la réconciliation (avant Noël 2018) et de l’eucharistie (le 12 mai 2019). Ces sacrements seront alors vécus comme des temps privilégiés de croissance, de célébration et de communion dans l’amour de Dieu.

Pour inscrire un enfant à un « parcours régulier »,  consultez « Parcours catéchétiques (0-12 ans) »  Notez que le coût de ce cheminement est compris dans la contribution de 40 $ du parcours Laisse-moi te raconter 2.

En s’inscrivant à ce cheminement En route avec Jésus, à quoi est-ce qu’on s’engage ?

Le jeune s’engage :jesus01 - petit

  • à se disposer à rencontrer le Seigneur Jésus-Christ
  • à participer activement aux six « rendez-vous »
  • à bien se préparer à la maison à vivre ces sacrements de la réconciliation et l’eucharistie.

Le parent s’engage :

  • à participer activement aux six « rendez-vous »
  • à assurer une bonne communication avec son animateur
  • à accompagner son enfant dans son cheminement à la maison,                                          fidèlement, tout au long de l’année.

Pour me rejoindre, vous pouvez m’écrire à < anlanteigne@gmail.com >.
André Lanteigne,
répondant du service à l’enfance pour Mercier-Est


UNE RÉFLEXION . . .
suite au RENDEZ-VOUS # 4 du cheminement vers la réconciliation

OBJECTIFS : 

Dieu nous donne la viejesus01 - petit

  • La vie est un don de Dieu
  • Nous rendons grâce au Père qui nous aime
  • Nous reconnaissons nos talents
    pour les mettre au service des autres.

Dieu nous donne la joie

  • Dieu habite dans notre cœur
  • Nous éveillons en nous le goût de prier
  • Nous reconnaissons le bonheur d’être aimé
    et nous semons la joie autour de nous

LA PARABOLE DU PÈRE AIMANT    (Luc 15, 11-24)

Jésus dit encore : « Un homme avait deux fils.  Le plus jeune dit à son père :« Mon père, donne-moi la part de l’héritage qui doit me revenir. »

Alors le père partagea ses biens entre ses deux fils. Peu de jours après, le plus jeune fils vendit sa part de la propriété et partit avec son argent pour un pays éloigné. Là, il vécut dans le désordre et dépensa ainsi tout ce qu’il possédait. Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays et il commença à manquer du nécessaire.

Il alla donc se mettre au service d’un des habitants du pays qui l’envoya dans ses champs garder les cochons. Il aurait bien voulu se nourrir des fruits du caroubier que mangeaient les cochons mais personne ne lui en donnait. Alors, il se mit à réfléchir sur sa situation et se dit :  « Tous les ouvriers de mon père ont plus à manger qu’il ne leur en faut tandis que moi, ici, je meurs de faim ! Je veux repartir chez mon père et lui dirai : « Mon père, j’ai péché contre Dieu et contre toi, je ne suis plus digne que tu me regardes comme ton fils. Traite-moi donc comme l’un de tes ouvriers. »

Et il repartit chez son père.  Tandis qu’il était encore assez loin de la maison, son père le vit et en eut profondément pitié. Il courut à sa rencontre, le serra contre lui et l’embrassa.

Le fils lui dit alors :« Mon père, j’ai péché contre Dieu et contre toi, je ne suis plus digne que tu me regardes comme ton fils… »2916021311_1 le père Aimant

Mais le père dit à ses serviteurs : « Dépêchez-vous d’apporter le plus beau vêtement et mettez-le-lui, passez-lui une bague au doigt et des chaussures aux pieds. Amenez le veau que nous avons engraissé et tuez-le. Nous allons faire un festin et nous réjouir, car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et je l’ai retrouvé. »

 Et ils commencèrent la fête.

 À bien y penser…

  1.  Qu’est-ce que Jésus veut nous faire comprendre ?
  2.  Quelle image du Père voyons-nous dans cette parabole ?
  3.  Qu’est-ce que Dieu fait pour nous ?

SE RETROUVER AU COIN DE PRIÈRE

Si tu as compris combien Dieu nous aime en nous donnant jour après jour son souffle de vie, tu voudras prendre quelques instants à chaque jour pour lui parler.  Alors prépare un « petit coin de prière » chez toi…  Puis, fais silence autour de toi, ferme les yeux si tu préfères, et parle au Seigneur comme à un ami qui est toujours présent.  Voici un exemple :

Seigneur, tu fais pour moi des merveilles. Je te rends grâce de tout mon cœur.  Merci pour ton souffle de vie.  Merci pour les talents que tu as mis en moi.  Merci pour la joie qu’ils me donnent. Aide-moi à m’en servir pour répandre aussi la joie autour de moi. Amen.